Automatisation de la construction sur le Web

Qu'est-ce que l’immotique (la domotique au niveau de l'immeuble) ?

L'automatisation des bâtiments est utilisée pour la surveillance, la commande, la régulation et l'optimisation automatiques des systèmes et équipements de la technique des bâtiments. Il assure la mise en réseau et la communication des acteurs, des capteurs, des éléments de commande, des consommateurs et des systèmes techniques. L'automatisation des bâtiments est donc un élément central de la modélisation des informations du bâtiment (BIM), de l'exploitation technique et de la gestion des installations des bâtiments.

Articles les plus lus

Source: Asit

Toutes les demandes acceptées par écrit

Wallisellen, le 24 juin 2020 – L’Assemblée générale de l’ASIT de cette année entrera dans l’histoire. Suite aux directives officielles en lien avec la crise de COVID-19, elle s’est tenue par voie écrite. L’ASIT enregistre une année anniversaire riche en événements, annonce un exercice positif et se voit parfaitement parée pour relever les défis futurs.

Les conditions exceptionnelles, dues aux mesures officielles de lutte contre la propagation du coronavirus, nous ont poussés à trouver de nouvelles voies pour l’Assemblée générale prévue. Pour la première fois dans l’histoire de l’ASIT, cette assemblée s’est tenue par écrit. Les membres de l’association qui s’étaient inscrits au vote par correspondance ont approuvé les demandes en large majorité.
L’ASIT et le groupe ASIT, composé de l’ASIT et du Swiss Safety Center SA, enregistrent un exercice 2019 positif avec un déroulement stable. Les résultats opérationnels consolidés ont pu être améliorés. La location des bureaux dans le bâtiment d’extension a bien démarré et elle est quasiment achevée.

Une année anniversaire

Avec l’inauguration du bâtiment d’extension le 150e anniversaire de l’ASIT en 2019 a été l’occasion de faire un bilan. L’un des temps forts de cette année anniversaire a été l’inauguration du bâtiment d’extension à Wallisellen. Dans le cadre d’une journée portes ouvertes le 17 mai 2019, le groupe ASIT a inauguré, avec ses clients, fournisseurs, partenaires, autorités et employés, la nouvelle académie et le centre de conférences de Wallisellen, célébrant l’achèvement de ce bâtiment d’extension dernier cri. Le bâtiment d’extension de Wallisellen offre un site moderne et attrayant pour les cours de formation et de perfectionnement du groupe ASIT. Des intervenants externes se voient aussi offrir la possibilité de louer des salles pour leurs propres événements.
En 2019, le groupe ASIT a mené à bien plusieurs projets de numérisation. Dans ce contexte, le groupe s’est aussi fortement engagé dans le sens de la sécurité informatique. Par conséquent, l’audit réalisé en janvier 2020 concernant la sécurité de l’information et la certification selon la norme ISO 27001 a été un succès. La recherche de spécialistes qualifiés est restée un défi majeur pour l’ASIT en 2019. Les nouvelles voies de recrutement montrent des premiers résultats positifs.

«Nous sommes fin prêts pour les exigences futures»

Voici l’annonce du Raffael Schubiger, qui fait le bilan de sa première année en tant que président de la direction de l’ASIT. C’est surtout le vaste savoir-faire dont disposent l’ASIT et le Swiss Safety Center SA qui est à la base de leur évolution. Sont cités ici à titre d’exemples les examens non destructifs dans le bâtiment visant à contrôler la structure de constructions endommagées, ou les preuves par simulation dans le secteur de la protection contre les incendies qui ouvrent de nouvelles opportunités dans la conception des bâtiments, ou encore les méthodes d’analyse des matériaux qui permettent de repérer, voire d’éviter des défauts de matériaux.

Quelles sont les tâches effectuées par l’immotique ?

L'interopérabilité des systèmes de construction permet par exemple de combiner des processus de métiers croisés dans des scénarios. La domotique au niveau de l'immeuble augmente le confort et la sécurité, accroît l'efficacité énergétique et contribue à la réduction des coûts (bâtiment intelligent).

Les systèmes de bus de terrain standardisés servent de réseaux de communication. Les protocoles les plus courants sont câblés tels que BACnet, KNX, LON ou DALI. Les systèmes de bus mixtes et radio se sont également imposés et offrent des possibilités d'équipement ultérieur simples, mais contrairement aux systèmes câblés, ils n'ont souvent pas d'interfaces avec le niveau de gestion du bâtiment (BMS) et sont donc mieux adaptés à une utilisation dans les bâtiments d'habitation (smart home). Le dernier développement en date de la domotique au niveau de l'immeuble est l'intégration de solutions capables d'utiliser le cloud et l'IoT (Internet of Things) via éthernet.