Chaud / Froid

Quels sont les sujets traités par la technique thermique ?

La technique de chauffage dans le secteur du bâtiment comprend la production, le stockage et la distribution de chaleur pour le confort (chauffage et eau chaude sanitaire) ainsi que la chaleur industrielle. Les principales sources d'énergie pour la production de chaleur sont : le bois (bûches, pellets, copeaux de bois), la chaleur solaire, la chaleur récupérée, le chauffage urbain, le mazout, le gaz. Les pompes à chaleur utilisent comme source de chaleur : la chaleur ambiante, l'eau souterraine, l'eau du lac ou de la rivière ou la chaleur géothermique.

La cogénération (chaleur et électricité) permet de produire de l'électricité en utilisant simultanément la chaleur résiduelle. Le stockage de la chaleur de l'eau, de la glace et de la chaleur géothermique sont les principaux accumulateurs de chaleur. Les unités de stockage avec les matériaux à changement de phase (MCP) sont en cours de développement.

Quels sont les sujets traités par la technologie de la réfrigération ?

La technique du froid concerne les systèmes de production de froid pour le refroidissement de locaux ou de marchandises et pour les applications de congélation. Les machines frigorifiques sont des pompes à chaleur. Selon la gamme de capacité : évaporateur direct, refroidisseur compact, refroidisseur d'eau, refroidisseur sec ou humide. Les réfrigérants utilisés sont en constante évolution.

 

Articles les plus lus

Source: Friosol

Interview de Marc Stampfler

Les grossistes doivent prendre leurs responsabilités

Christof Fischer Kälte-Klima AG a repris la succursale suisse de la société Schiessl AG à Egerkingen. Que signifie cette acquisition stratégique, à quoi ­ressemblent les tendances sur le marché du froid et comment évolueront les réfrigérants dans un avenir proche?

Marc Stampfler, la société Christof Fischer Kälte-Klima AG a repris la société Schiessl Schweiz AG depuis un an. Pourquoi l’ancien nom Friosol a-t-il été conservé? En principe, cette acquisition représente un agrandissement de la société Fischer en Suisse. Alors pourquoi ne pas préférer utiliser un nom très bien établi dans la branche?

Au fil des années, la société Friosol AG s’est forgé une excellente réputation en tant qu’entreprise spécialisée dans les réfrigérants. Sur le marché suisse, Friosol est pratiquement synonyme de réfrigérant et c’est pourquoi Fischer préfère poursuivre le succès de cette marque.

Chaque grossiste en réfrigération en Suisse vend des réfrigérants dans le cadre de son activité quotidienne. Qu’est-ce que Friosol fait mieux que la concurrence?

Il est de notoriété publique que les réfrigérants sont soumis à l’Ordonnance sur la réduction des risques liés aux produits chimiques (ORRChim). Un objectif essentiel de ces dispositions est de réduire les émissions de réfrigérants appauvrissant la couche d’ozone et chauffant fortement
le climat. D’ici 2050, la Suisse devrait être climatiquement neutre.
Il s’agit d’un défi considérable pour le commerce spécialisé qui doit également assumer la responsabilité de la manipulation des réfrigérants. Nous voulons continuer à assurer l’approvisionnement comme notre priorité absolue. En même temps, la manipulation des bouteilles de location doit être rapide, simple et aussi sûre que possible, tant pour le client que pour nous. Un bon service de conseil sur les réfrigérants est également une priorité aujourd’hui. Le recyclage est un sujet important puisqu’il faut détruire le moins de réfrigérants possible.
Avec la plateforme en ligne FriosolNavigator (voir l’encadré), nous avons franchi un cap important. Cet outil permet au client d’avoir l’intégralité de la gestion des réfrigérants à l’œil en temps réel sur son PC, son smartphone ou sa tablette. Nous avons ainsi apporté une véritable valeur ajoutée au client et une précieuse contribution pour la protection de l’environnement. Du point de vue logistique, Fischer Friosol est également très bien située. En plus du site d’Egerkingen sur lequel se trouve la station de mise en bouteille des réfrigérants, six filiales de la société Fischer Kälte-Klima sont disponibles pour les clients dans trois régions. En outre, le réfrigérant peut être collecté dans 20 dépôts répartis dans toute la Suisse. La concurrence n’est pas en mesure de proposer cette densité.

Fischer mise sur la philosophie «Le tout par un seul fournisseur». Il ne s’agit pas uniquement du souhait des installateurs mais également de celui des exploitants d’installations. Qu’en est-il de la mise en œuvre pratique?

Concernant les installations frigorifiques, tout commence avec la planification. Nous pouvons intégrer notre savoir-faire et notre expérience dès cette étape. Les planificateurs apprécient cette prestation car l’offre des composants est grande et la manipulation n’est pas toujours aisée. C’est justement là qu’interviennent les spécialistes de Fischer. Nous entretenons une étroite collaboration avec les fabricants et connaissons ainsi très bien chacun des produits. Dans nos deux ateliers, nous produisons les installations frigorifiques de nos clients en fonction de leurs besoins et exigences. Le concept de nos systèmes comprend la réfrigération et l’électrotechnique, lesquelles sont étroitement liées. C’est la responsabilité de notre département d’ingénierie de contrôle et de régulation qui, dès la phase de conception et en étroite collaboration avec les ingénieurs de projet, développe des solutions adaptées individuellement à la tâche à accomplir. Fischer propose également des formations spécifiques. Nous sommes ainsi en mesure de créer une valeur ajoutée pour les clients dans ce domaine également. L’installateur est et demeure un partenaire dans toutes les situations.

Tenons-nous-en aux réfrigérants pour l’instant. Le R410A a été utilisé pendant des années pour les climatiseurs. Bien qu’il n’ait pas de potentiel d’appauvrissement de la couche d’ozone, il s’agit d’un gaz à effet de serre avec un potentiel de réchauffement de la planète, qui de ce fait n’est plus autorisé. Le fluide frigorigène monocomposant R32 fait office de substitut dans de nombreux produits. Cette substance est très controversée dans la branche, notamment en raison de sa classe d’inflammabilité A2L. Pourquoi le R32 devrait-il subitement remplacer le R410A? Est-il acceptable d’utiliser un réfrigérant inflammable?

C’est vrai, le marché est passé au R32 pour les climatiseurs. Ce réfrigérant a un faible PES et pourra encore être utilisé à l’avenir. En raison de la réglementation européenne sur les gaz F, divers réfrigérants sont devenus extrêmement chers et le R32 est très bon marché en comparaison. Certes, il s’agit d’un gaz inflammable mais il est loin d’être aussi dangereux que, par exemple, le propane ou l’isobutane. Une chose doit être dite: ni le marché, ni le commerce spécialisé, ni le consommateur final n’ont d’influence sur le choix des matériaux par les fabricants. Il faut considérer que le réfrigérant R32 ne représente qu’une solution provisoire.

Quels domaines de l’industrie du froid continueront à intéresser le commerce spécialisé en Suisse?

Du point de vue du commerce spécialisé, la réfrigération commerciale conventionnelle est restée constante et par conséquent, elle est facile à planifier. Seules quelques grandes société de réfrigération sont actives dans le secteur industriel et se procurent les composants directement auprès des fabricants. Nous voyons un grand potentiel dans le secteur du climat pour les années à venir. De plus, la demande de refroidisseurs d’eau augmente et nous pouvons proposer des produits de très bonne qualité. Il existe une tendance aux systèmes à faible teneur en réfrigérants et aux réfrigérants naturels. Nous fabriquons depuis de nombreuses années des systèmes avec de l’ammoniac et du CO2 en guise de réfrigérant. Les clients profitent de notre vaste savoir-faire dans ce domaine et, avec notre soutien, se préparent déjà à la révolution technologique de notre branche.